Mais qui est Laurent Barme ?

Photo de Laurent Barme

Comme pour la plupart des personnes aujourd’hui, on peut se faire une idée de la réponse à cette question en parcourant la trace qu’il laisse sur Internet, volontairement ou non. Mais ici on trouvera la seule source d’information autorisée et authentique.

Donc, qui est Laurent Barme ? En un mot, c’est un informartiste – c’est la tendance actuelle de créer de nouveaux mots en en fusionnant plusieurs, mais en l’occurrence c’est parfaitement adapté 🙂 !

Passionné d’informatique depuis sa rencontre avec une hp 25 en 1980, il vend en 1984, pour la première fois de sa carrière d’informaticien, un programme (pour la sauvegarde de programme sous la forme de code-barres pour la hp 41) qu’il a imaginé, conçu et réalisé en toute autonomie.

Autodidacte par nécessité à une époque ou les formations en informatique sont presque inexistantes, il acquiert néanmoins un diplôme d’Ingénieur en génie électrique en 1990 (major de l’option informatique de l’ESIGELEC), un DEA (Diplôme d’Etude Approfondie, l’équivalent d’un Master aujourd’hui) en informatique fondamentale en 1992 puis achève sa formation par un Doctorat d’Informatique de l’Université des Sciences et Technologies de Lille obtenu en 1996 avec la mention Très Honorable sur “Le Son dans les Systèmes Informatiques pour le Travail Coopératif”.

Laurent Barme reste actif durant ses études sur des sujets très divers dont le fil conducteur reste l’informatique :

  • 1988 :
    • conception et réalisation d’un logiciel d’aide à l’analyse d’expériences de laboratoire sur PC,
    • impression d’informations d’une base de données Oracle sur un IBM AS 400 en utilisant SQL,
  • 1989 : conception et développement d’un système d’archivage de programmes d’automates avec dBase III+ et C sur PC
  • 1988 – 1989 : Initiateur et responsable d’un projet informatique et électronique :
    • conception et réalisation d’un serveur Vidéotexte fonctionnant sur un PC et gérant jusqu’à 16 Minitels
    • encadrement d’une dizaine d’élèves Ingénieurs,
    • mise en œuvre du système à l’occasion du Salon de l’Etudiant, du Marathon International Jeanne d’Arc et des Voiles de la liberté (premier rassemblement de vieux gréements à Rouen)
  • 1990 : stage de fin d’étude  d’ingénieur de trois mois en Angleterre avec la mise en valeur du travail d’un service d’assistance technique,  réalisée en C sous Unix, transfert des données d’Unix sur PC et création de graphiques sur PC.

Il occupe ensuite les fonctions salariées suivantes :

  • 1990 – 1991 : Ingénieur développement pour la maintenance évolutive d’un logiciel de gestion et d’affichage en temps réel d’informations financières sur station de travail en C sous Unix et Xwindows (toolkit Xview)
  • 1992 – 1996 : Enseignant Chercheur en Informatique à l’Université de Lille (postes de Moniteur puis d’ATER) :
    • 7 publications dans des actes de colloques scientifiques,
    • conception, réalisation et évaluation d’un système expérimental d’audioconférences assistées par ordinateur : ergonomie, programmation orientée objets, C++, Windows NT, Multimédia, systèmes Client/Serveur (TCP/IP),
    • mise en œuvre et administration d’un serveur et d’un parc de stations Windows NT,
    • enseignement du Pascal et du Scheme (dialecte de LISP) en premier cycle universitaire,
    • conception et enseignement d’un cours sur Internet en formation continue,
    • enseignement d’un cours d’architecture et réseaux en formation continue,
    • encadrement de six stagiaires.
  • 1997 – 2001 : Chef de projets à Paris :
    • définition et suivi des plannings, gestion des budgets, suivi des sous-traitants, relations avec les clients,
    • expert dans le domaine de la gestion des mouvements de trains : suivi et coordination des développements (C++, Unix, Windows NT, Excel 97 / VBA),
    • formations des utilisateurs (dont une notable pour la définition des horaires du métro entre Lantau et Hong-Kong)
    • spécifications en R&D et support aux offres.
  • 2001 – 2007 : Chef de projets puis Directeur de projets à Roubaix :
    • interface entre les clients et les services commerciaux, techniques et administratifs,
    • mise en œuvre de logiciels de gestion commerciale en centrale et en magasin (Windows, SQL),
    • formations et opérations de maintenance complexes.
    • encadrement hiérarchique de 5 Chefs de Projets.

Et depuis 2008, Laurent Barme occupe  tous les postes (chacun à temps partiel) de la société qu’il a fondée à Lille :

  • en fait, ce serait trop long à détailler…

Tout ce qui précède c’est la partie informaticien ; il y a aussi la partie artiste. En effet, depuis 2018, Laurent Barme a pu accéder par un fablab à Lille à toute une panoplie de machines professionnelles dont certaines à commande numérique (comprendre pilotées par ordinateur). Ce qui lui a permis de rentabiliser enfin sa formation initiale en dessin industriel en classes préparatoires aux grandes écoles et surtout d’assouvir sa créativité exprimée dans des objets concrets et utiles dont on trouve un aperçu sur le blog dédié à cette partie de son activité.

Les deux activités d’informaticien et d’artiste de Laurent Barme ont en commun la conception et la réalisation de projets innovants et soigneusement adaptés à un usage sans équivalent avec un produit commun, couramment désigné  comme “disponible en magasin sur étagère”.

On retrouve aussi dans ces deux activités la même démarche : l’utilisation d’outils génériques ou de fonctions élémentaires qui pris séparément restent stériles mais savamment et méthodiquement combinés aboutissent à des réalisations exceptionnelles.