L’idée serait-elle supérieure à sa réalisation ?

Le rangement des archives de numerunique a sorti de l’ombre un document qui invite à la réflexion. C’est ni plus ni moins que le manuel de référence du premier serveur web de l’histoire !

Il date de mai 1994 ; il a donc tout juste plus de 24 ans. A l’époque c’était simplement un document de travail, à la pointe de la technologie. Aujourd’hui, à l’échelle de temps de l’informatique, il tient davantage du fossile préhistorique que du manuel de référence. Il est numérisé et partagé ici : httpd1994.

Un détail attire l’attention : il a été écrit par Ari Luotonen et Tim Berners-Lee.

Une recherche rapide sur Internet révèle que ce serait Ari, alors étudiant au CERN, qui aurait réalisé cet élément crucial de l’idée de Tim à qui est pourtant universellement (et à juste titre) attribué l’invention du Word Wild Web.

Ari, comme la plupart de ceux qui ont contribué à la concrétisation de l’idée de Tim, a complètement disparu de l’histoire. Pour celle-ci c’est donc incontestablement l’idée qui prime sur sa réalisation.

Pourtant, avoir une idée c’est très facile mais la réaliser beaucoup moins ! Et une idée “en l’air” c’est juste rien. C’est sa réalisation qui lui donne tout son intérêt.

Chez numerunique, des idées il y en a plein et l’on sait pour le vivre les difficultés auxquelles on se heurte à vouloir les concrétiser. Mais là, peut importe si l’on retient l’inventeur ou les réalisateurs : c’est le même.