Charge et décharge

Ceux qui ont eu l’occasion d’avoir à surveiller la charge et la décharge de batteries lorsque leur vie en dépendait savent qu’il y a 2 valeurs importantes :

  • la tension (en Volt) durant l’utilisation de la batterie (décharge),
  • l’intensité (en Ampère) durant la recharge.

En pratique, la tension est le bon indicateur de charge de la batterie. Elle décroit lentement au début puis de plus en plus rapidement lorsqu’on approche de l’épuisement. Il faut prendre garde à ce qu’elle ne descende pas en dessous d’un certain seuil.

Et l’intensité est un bon indicateur de la charge. Très importante au début, elle décroit de plus en plus pour tendre vers 0 lorsque la batterie est presque totalement chargée. En dessous d’un certain seuil, ce n’est plus la peine d’attendre plus longtemps pour un gain de charge insignifiant.

A l’époque où presque tout se charge par des prises USB, on trouve donc une pléthore d’appareils qui mesurent et affichent ces deux informations et plus encore.

Le choix est vaste !

USBVA

C’est l’occasion d’en comparer 3 modèles :

Modèle Prix Délai V A W mAh Total mAh Durée Plus
Drok  15.19 € 4
Keweisi  10.99 € 6
Carchet  3.61 € 14

Ils ont tous été commandés en même temps ; le délai est le nombre de jours entre la commande et la réception. Oui, c’est amusant, le délai est inversement proportionnel au prix.

Le premier modèle est celui qui est le moins lisible, avec une diode bleue mal placée qui éblouit plus qu’elle n’éclaire. Un bouton permet de faire défiler les informations, une à la fois. C’est aussi le plus complet, le seul à donner la puissance instantanée (inutile) et la durée depuis le début de la charge, à la seconde près (superflue). Il permet en plus de couper automatiquement la charge lorsque l’intensité est devenue inférieure à un seuil paramétrable, ce qui présente un gain de sécurité important pour éviter une surcharge dangereuse.

Le deuxième modèle est le plus lisible ; tout est affiché simultanément. Tout est utile. Il mémorise la charge totale, même débranché, jusqu’à ce qu’on appui sur un bouton pour la remettre à zéro.

Le troisième modèle a un affichage trop lumineux qui alterne entre V et A. La valeur affichée est asses instable. C’est pratique pour surveiller l’alimentation instantanée d’un Raspberry Pi.

Tous ces appareils ont une précision non vérifiée et consomment eux aussi de l’énergie…

On apprend rapidement quelques informations intéressantes en utilisant ce type d’appareil pour surveiller l’efficacité objective d’une alimentation par une prise USB :

  1.  un câble supplémentaire utilisé comme rallonge consomme une partie non négligeable de la puissance disponible,
  2. les prises USB des alimentations directement branchées sur le secteur sont les plus stables en tension et ampérage et sont nettement plus puissantes que les prises USB des ordinateurs,
  3. la charge absorbée par une batterie complètement rechargée après avoir été complètement déchargée est nettement inférieure à sa capacité annoncée. Le phénomène s’accentue au fil du temps.

Et pour un geek, c’est très branché.